Mimizan 2016 vu par Claude

Mon tout premier récit (comme quoi mon Juju tu as de l' influence sur moi :) )

Effectivement comme disait Julien j' étais déjà sur la terrasse ensoleillée vers 9h du matin en tri-fonction entrain de reluire la bécane aux chants des oiseaux mais aussi au son de ma baffle Bluetooth qui distillait une jolie mélodie interprétée par Dire Straight donc bien sûr c'était le pied...
Soudain j'entends un volet grincer et s'ouvrir timidement au premier étage.
C'était mon Juju qui avait sans doute fait tout le ménage chez lui et qui après 2 heures de crapahutage voulait se rendre compte du climat du jour.
Alors je lui dit "et Momo tu descends!"
Il me répond "pourquoi faire?
Donc je lui dit "descends on verra après"
Et c'est là effectivement que nous prenions conscience que nous devions faire un triathlon...
Ma nouvelle dulcinée descent les escaliers de mon duplexe me rejoindre, et là des frissons envahissent mon corps et je me dis que je serai invincible à cette compet parmi ces centaines de Centurions...
Bref je m'égare un peu...
Julien un peu nerveux et me voyant non chaland me prête quelques paroles qui me font accélérer le rythme.
Chargement fait nous voilà partis vers l'inconnue pour certain et l'insouciance pour d'autres.
Et oui ma chérie à mes côtés, je ne voyais qu'elle, la route me semblait telle un chemin qui nous menait à  l'Eden...
Quand j'entendis une voix criarde me rappelant à l' ordre parce que j'avais raté la sortie d'autoroute qu'il fallait, mon Juju commençait à chauffer, j' ai même vu des gouttes de sueur perler sur ses joues :-)
Dommage j' étais en plein rêve mais nous voila sur la bonne direction...
Sauf que arrivés vers Mimizan nous crûrent que ce fut le bon lac et cherchions désespérément quelques gonzes en tenue de sport en vain...
Après quelques tours de lac dans le bon sens et sens interdit nous prenions la bonne décision d'essayer un autre lac...
Ouf nous avons réussi à nous rendre à destination et pour preuve quelques gonzes rôdaient dans les parages avec soit un vélo entre les jambes ou en courant ou avec des tenues bizarres dont certaines personnes en vert avec marqué CAV dessus.
Bon tout le monde rassuré ce n'est pas tout mais un peu la dalle quand même donc je sors les pâtes, le pain et le calandos et j'admire en même temp une brochette de courgettes allongée à mes côtés plus belles les unes que les autres qui se détendaient avant le départ.
Dépôt des chaussures au parc secondaire puis retour et départ natation...
Avant le départ natation et quelques aller et retour au parc à vélo (quelques oublis) me voilà sur le sable...
Walter et ma dulcinée me saucissonnent avec la combi et je sens que ma jugulaire n'irrigue plus mon cerveau je me dis que la combi a rétrécie mais en baissant ma tête une stupeur ma envahie en voyant mon abdomen proéminant...
Départ dans l'eau tout le monde devant et moi derrière tentant désespérément de donner le départ à ma montre mais peine perdue elle était à l' envers ( oh en culé comme dirait l'autre)
Bref je m'élance mais une sensation étouffement m'envahie et me voilà en mode survie  donc brasse pendant 300 m plus que 5 personnes derrière moi puis
Et enfin la machine qui se met en route...
Temps de natation minable dans compter que j'ai mis au moins 2 mn pour trouver mon vélo (eh bé mon con!)
Puis vélo normal, course à pied normale enfin pour moi...
Merci à tous les encouragements que j'ai pu avoir durant le parcours..
Passage du poteau d'arrivée en 2h42 mn
Congratulations à mes collègues du club et félicitations à mon Juju pour sa première ...
Une mousse dûment méritée et retour au bercail en débriefant la course tout le long mais avec le devoir accompli et l'esprit léger à côté de ma dulcinée...
Maintenant vous comprendrez peut être pourquoi je ne fais pas ce CR :-)
Désolé pour les fautes je n'ai pas relu..
Bises

Rechercher