Arcachon 2016 vu par Arnaud

Allez, je me lance pour un petit CR pour faire regretter (ou pas) à certains de ne pas être venus ... !!
 
D'abord la veille il y a eu hésitation ! Vélo de chrono ou vélo normal ? Bon allez, la météo annoncée est pas trop mauvaise, faut tester, vélo de chrono, tant pis pour les bosses ! na !
 
Samedi matin, ah la météo avait annoncé de la pluie mais pas tant que ça et pas la tempête non plus .... Bon bah on va voir comment ça évolue ...
Récupération de la néo Grenobloise le matin pour faire route vers le bassin, c'est cool, on a le temps de papoter un peu et prendre des news de la nouvelle vie de Mélanie.
 
Arrivés sur place, on tombe sur des concurrents du XS, il pleut des cordes, le ciel est noir, plein de vent ...pfiou, c'te galère !! On croise Dominique en bas de la descente sur son hand-bike, là on a eu un peu pitié pour les concurrents et on s'est demandé comment ça allait évoluer pour nous ...
 
Une fois sur place, le mer est démontée sur le bassin, les vagues forment des moutons, y'a des vagues et surtout d'énormes rafales de vent. On file récupérer nos dossards, on nous annonce que le XS a été transformé en duathlon et que ça sera sans doute pareil pour nous, la décision sera donnée à midi pour un départ à 13h.
 
Ok, on file se mettre au chaud, on échange nos impressions avec les autres courgettes sur place et on monte les pédales sur le vélo de prêt que Marie a trouvé pour Mélanie. C'est l'heure de manger, toujours au chaud dans le camion. Dans ma tête je me dis qu'au changement de marée (à midi), la météo va changer et que ça va s'améliorer ....
 
Puis l'info circule, vélo annulé, trop de vent, trop dangereux, ça sera un aquathlon avec une nat' un peu plus courte et les 2 boucles à pied. Bon bah ...aquathlon alors !! Du coup on redémonte les pédales et on rend le vélo à Marie.
 
Prépa course, on met les combi et on se dirige alors vers le "parc à chaussures" pour le briefing. Puis c'est face au vent que nous partons à pied vers le spot de départ. Il y a un vent de fou, je me caille dans la combi, obligé de trottiner pour ne pas se refroidir, comme tout le monde.
 
1 km plus loin, on se met à l'eau et finalement, après avoir eu froid eh bien, je la trouve presque bonne !! Je nage un peu pour me réchauffer et me mettre à l'aise et ça va mieux. L'organisateur annonce qu'il n'y a pas de bouée, nous demande de "jouer le jeu" en nageant tout en longeant la plage. Ok chef ! Et pan, c'est parti !!
 
On ne sera que 230 environ sur 350 à prendre le départ. C'est un peu la baston, entre les vagues et les concurrents. Je m'éloigne un peu du bord pour éviter les crêtes de vagues et j'essaie de poser une nage qui est plus une sorte de "survivor" que de technicité .. !!! Je regarde très souvent devant pour ne pas me faire avoir sur la direction et le shore break et zou, on tourne les bras !! Je vais faire toute la course avec un gars collé à ma droite, on ne s'est pas pris la tête, on s'est décalé quand il fallait, c'était pas trop mal vu les conditions !
 
La marée descend, on a un peu de courant avec nous, on sort de l'eau en un petit quart d'heure, ça a été assez rapide. J'entends le speaker s'animer, ça veut dire que les premiers sont dans le parc ou viennent d'en sortir, donc que je ne suis pas trop loin des premiers, ça rassure un chouilla ... !!
 
Transition assez rapide, merci la nouvelle combi, galère un peu à enfiler les pompes quand même et à clipser la ceinture porte dossard et c'est parti ! Je vois Flavien une trentaine de mètres devant moi, il a encore bien nagé le bougre !
 
C'est parti pour l'inconnu, courir un 10 kms sans avoir fait de vélo avant ... C'est bizarre, je n'ai pas mal aux jambes mais avec le froid je ne les sens pas trop, les pieds non plus donc les appuis sont étranges ... !! Cependant je prends un rythme pas trop mauvais et je suis mes prédécesseurs sans me poser trop de questions. Après l'escalier monté tranquilou, je vois Flavien s'éloigner tout doucement, je regarde ma montre, .. ah oui, ça va vite là quand même. Je me demande combien de temps je vais tenir....
 
Arrive l'entrée du parking où on fait demi tour, et hop, David qui me double ..et de 1 ! Et dans la foulée, Nicolas .... et de 2 ! Bon ça, c'est fait et je m'y attendais de toute façon, avec ceux là je ne peux pas lutter à pied !!
 
Comme on croise les premiers je commence à compter et surprise, arrivé au demi tour je me compte 60ème (environ), donc sur le moment plutôt content et là, juste après avoir tourné, je regarde ceux qui arrivent et c'est un flot continu de coureurs qui sont à mon cul .. Arf, bon bin comme d'hab je vais me faire enrhumer par 60 gugusses et je vais finir aux fraises ... !!
 
M'enfin, je continue sur mon allure plutôt rapide et j'encourage les courgettes en face !! Retour sur la digue, vent dans le dos !! Wouhhhh, je hisse le spi et je me fais porter en allongeant la foulée, la montre dit 16 km/h, c'est top ! Et finalement, on ne me double pas trop ... tiens donc !! Combien de temps vais-je tenir comme ça ??
 
Retour vers les escaliers, encouragements du team VO3 (coucou Sylvie !!) et re-escalier ! Coup d'oeil derrière en haut, tiens je reconnais ces boosters verts !! Jean François m'a recollé, normal aussi, on s'encourage et je le regarde s'éloigner tout doucement. Je fais le point, finalement, je me sens bien, je suis au taquet mais pas de voyant qui s'allume donc je m'accroche. 2ème demi tour, je compte les filles et je dis à Valérie que le podium est jouable pour elle ! Elle semble douter de mon info mais aussi déterminée !! Bien ça !!
 
Retour sur la digue, donc là, yapuka finir à bloc avec le vent dans le dos. J'ai toujours Jean François dans le viseur, je vois que je me rapproche mais il accélère pour aller gagner quelques places. Je fais de même en finissant au sprint pour gagner une modeste place ....c'est ça la course !
 
Impressions d'après courses avec les copains, avec plutôt une satisfaction générale. Une deuxième place vétérane effective pour Valérie et une belle image pour le club qui était l'un des plus représenté ! Dommage que le podium "V" fut réservé uniquement aux premiers.
 
Personnellement, très satisfait : une natation correcte compte tenu des conditions et une course à pied "rapide" par rapport à ce que je fais sur un tri d'habitude. Comme quoi si je lâchais moins de jus sur le vélo je pourrai peut-être courir presque correctement pour finir ..... à méditer !! lol
 

Rechercher