Compte rendu Nono Raid PSNO de Puymirol

Notre licence nous permettant désormais de participer à des courses d’orientations et autres raids sans être affilié de manière spécifique, je vous propose, pur les non initiés, un petit compte rendu de ce à quoi vous pouvez vous attendre si l’envie vous prend de vouloir sortir un peu des sentiers battus, carte et boussole en main …. !!
Ma seule expérience des raids se limitait au raid multisport de Bommes (avec pas ou peu d’orientation, et de façon assez simple) et au raid de Gujan, avec idem une orientation sur carte relativement abordable.
 
Là, Xavier, qui m’a convié à participer en équipe avec lui, m’avait clairement annoncé la couleur : « Bon là-bas, à cette époque de l’année, on va en chier. C’est pas plat, ça risque d’être gras, et en plus les mecs de ce club ont toujours à en faire un peu trop dans leurs épreuves, donc on se met sur le raid court, vu notre niveau d’entrainement ça sera largement suffisant ! ». (pour info il y a un raid élite 110 kms, gloups, et un découverte long 75 kms ..gloups aussi .. )
 
Donc inscription sur le « raid découverte court », l’organisateur annonce 3h et 30 kms. Jusque là, tout va bien !!
 
Comme toujours, plus on est de fous, moins y’a de riz, Christine et Olito nous ont accompagné sur ce raid, tandis que le reste de la famille Bouygues ainsi qu’Armelle et Maelenn participaient au raid des familles.
 
2 jours avant le jour J, l’organisateur nous envoyait le programme avec le matos nécessaire. Pour une course de 3h débutant à 14h (avancée à 13h30 d’ailleurs), quand vous lisez qu’il faut éclairage sur le vtt, gilet réfléchissant, couverture de survie, boussole, sifflet etc …. vous commencez à vous demander où est-ce que vous avez mis les pieds ……
 
Bref, jour J, arrivée sur site, on récupère le matos et on déjeune de façon décontractée avant le départ. Tout en discutant, j’installe un porte pompe et une pompe sous le porte bidon de mon vtt qui n’est pas équipé (ce détail a son importance pour plus tard …)
Chasubles orange sur le dos et tout le matos embarqué, on est prêt au départ.
 
Epreuve 1 : Course d’orientation au score, vue aérienne. 1 km
On nous donne la carte juste avant le départ. Là, easy Bobby, 3 balises à pointer, vue aérienne du site avec des bâtiments et un stade de rugby, ça fastoche, je suis aussi à l’aise qu’une blonde dans une galerie marchande, Xavier galope, on pointe et zou, vtt
 
Epreuve 2 : VTT 3.5km
On nous file un road book, Xavier met ça sur le porte carte de son vélo, le 1er dessin n’est pas très clair mais on comprend assez vite et on part sur le bon chemin. Descente, montée, plat, je veux descendre mes vitesses, rien ! Merdoum ! Plusieurs tentatives, ça marche pô ! Je croise la chaine et fous le grand plateau, commence à m’énerver puisque le vélo sort presque de révision avec les gaines et câbles changés … On est en tête et je n’arrive pas à suivre Xavier qui gère le roadbook comme un chef. Arrêt mécanique rapide, je comprends pas, je m’énerve un peu, on se fait doubler … on repart, partie technique, on suit, faut bien regarder où on met nos roues car dans un bois, avec du dénivelé et … les premiers se plantent, tout le monde suit … merde, demi tour, on s’est tous planté !!! 300m plus loin on pose les vélos.
 
Epreuve 3 : Trail 4kms
Là, c’est simple, faut suivre un fléchage jaune fluo, pas de carte, le tracé est indiqué. Donc on court. Ca monte, ça descend, c’est dur, on prend un rythme adapté à la distance prévue donc on ne mollit pas. On est 3ème, on voit les premiers. Les kilomètres défilent on passe pas loin du départ, et dans une descente, un chemin à gauche avec une flèche … rouge ! Xavier hésite … Les premiers ont continué tout droit … Je suggère à Xavier d’avancer jusqu’au bosquet non loin pour voir …. Bingo, on retrouve le fléchage jaune et une balise à pointer juste après… On continue et on voit bien qu’on s’éloigne de plus en plus des vélos où nous devons revenir … Pourtant on est sur un parcours balisé comme prévu, avec du monde devant et derrière… Du coup, on continue … Après une boucle qui nous ramène au départ, on est un peu paumé et l’organisateur nous renvoie vers le chemin avec la fameuse flèche rouge et nous dit qu’effectivement, il y a eu un loupé, que quasiment tout le monde s’est planté et on a fait trop long… Résultat, on arrive aux VTT avec quasiment 11 bornes les pattes … Un peu dég sur ce coup là et on se dit que c’est mort, que d’autres ont tourné et qu’on est loin de la tête.
 
Epreuve 4 : surprise
Belle surprise, comme on a un peu mal aux pattes (déjà), on nous scotche nos chevilles ensemble (ma droite avec la gauche de xavier) et hop, yapluka suivre un petit parcours d’obstacles comme ça … En mode militaire « gauche-droite-gauche », on plie l’affaire sans se ramasser la tronche et on passe à la suite.
 
Epreuve 5 : suivi vtt 3kms
Là, pas de carte, on suit le balisage mais ça commence par 500 m de remontée de champ dans la terre glaiseuse, ça colle, ça glisse, c’est l’enfer, les pneus sont remplis de terre… Galère. Je suis toujours sur le grand pignon, tant mieux !! Je remets manuellement mon dérailleur sur un braquet plus adapté sur la route et suis mon pépère qui roule devant.
 
Epreuve 6 : CO au score 4kms
On arrive sur site, il y a déjà plein de vtt et de chasubles oranges, donc effectivement certains n’ont pas fait autant de trail que nous. On nous file une carte de course d’orientation, là je sens mon Xavier à son affaire, analyse de la carte en 2 secondes et il part sur la première balise. Tout en courant il me donne des conseils, m’explique les différentes couleurs, tracés, astuces etc … Je n’ai qu’à essayer de le suivre pour l’instant. Il y a 11 balises, Xavier est plus fort qu’un sanglier à la chasse aux truffes, on double plein d’équipes et on ne traine pas aux balises pour ne pas leur faciliter la tâche. De mon côté, j’essaie d’apprendre tout en observant et en suivant … pas simple !! On croise Olito et Christine sur une de nos dernières balises, Xavier me laisse le soin d’en trouver 2 ou 3 et on est déjà de retour aux vélos.
 
Epreuve 7 : surprise.
Là, c’est simple, il y a un jeu de fléchettes et des cibles. 3 fléchettes à lancer, faire 15 points minimum sinon il faut aller dans un sous bois plus loin voir quel objet est caché et le dire à l’organisateur pour passer à la suite.
Xavier me regarde et me file les fléchettes en me disant : « toi avec ta tête d’alcoolique t’as dû passer du temps dans les bars, tu devrais t’en sortir mieux que moi…. !! » . Comment ça ? Nan mého, moi, jouer aux fléchettes …. Bon ok, il fut un temps où … bref, pas le temps de le décevoir : 9, 9 et 7, tiens, voilà 25 points, annonce la suite chef !
 
Epreuve 8 : VTT Road book photo 5.3 kms
Là, c’est pas évident, des distances, des photos, des flèches, faut suivre le parcours sans se louper sinon c’est difficile de se retrouver. Le parcours alterne roulant et chemins compliqués, un peu d’escalade vélo sur le dos sur des pentes grasses. J’ai toujours mon dérailleur en carafe, bref, .. on fait route avec 3-4 autres équipes. Descentes, montées difficile et arrivée en haut « hé merde, on s’est gouré, c’était à droite dans la descente ! » (bien joué l’organisateur … !). Pendant ce temps là je réfléchissais à mon vélo et trouvait l’origine de mon problème … j’ai coincé mon câble de dérailleur avec mon porte pompe !!! Couillon !!!!!! En refaisant la descente Xavier se rend compte qu’il est crevé à l’avant. On s’arrête, il répare, je vire ma pompe, ouf, ça va mieux ! allez en avant Guingamp, entre temps les autres ne nous ont pas attendu !!
 
Epreuve 9 : CO shaker 2.5 kms
On arrive sur site, nouvelle carte, format vue aérienne et indication type carte d’orientation. Faut faire toutes les balises dans l’ordre. Le temps que je prenne la carte dans le bon sens, que je trouve la première balise, je me retourne en parlant à Xavier ….. qui est déjà parti en galopant et qui est à 50m … !!! Okayyyyyy, j’arrive !! lol !! Là, ça commence à être dur, la fatigue arrive, j’ai du mal à courir. On se relaie avec Xavier qui en profite pour se restaurer, les balises sont faciles à trouver, on a va aussi vite qu’on peut et on plie l’affaire rapidement.
 
Epreuve 10 : Suivi VTT 6kms
Là, pas de carte, on suit le balisage… et la moindre côte commence à vraiment nous tirer sur la couenne …. Vivement la fin. Justement, on arrive sur le site de départ/arrivée. Le mec à l’arrivée nous oriente mal, on part vers la salle des fêtes, « ah bah non vous n’avez pas fini », bah non, c’est où la suite etc …. Bref, on finit par trouver le bon bénévole !
 
Epreuve 11 : Touché coulé 2kms
On nous file une carte, quadrillée comme une bataille navale. Première balise en B1 et à la balise on trouve les coordonnées de la suivante. Il y en a …………….. 13 !! Put’..n !! 13 ! On est rincé, le terrain sur une colline, ça monte, ça descend, on fait la carte dans tous les sens. Perso j’en peux plus, Xavier met ses dernières ressources pour pointer toutes les balises, je suis à distance … Enfin c’est fini et retour à l’arche d’arrivée !!
 
Pfff, 4h10, 38 kms, 1000 m de dénivelé ! c’est n’importe quoi !! Je suis plus fatigué qu’après un half !!
 
Le temps de boire une bière et voir les filles monter sur le podium pour le raid des familles (Laeti et ses filles 1ères au scratch et Armelle et Maelenn 5ème au scratch et 2èmes filles) et on rentre à la casa, il est déjà 19h, les podiums de notre course seront fait à 21h car plein d’équipes ne sont pas arrivées et il manque le recensement des pénalités. On sait juste qu’on a eu toutes les balises et qu’on a passé la ligne pas très loin des équipes devant, on doit être 5 ou 6ème en temps.
 
Hier, Xavier m’envoie un SMS très matinal pour m’annoncer que les résultats sont en ligne et qu’on est …. 1er ! Mouarf, quelle bonne surprise, les autres équipes ont toutes pris des pénalités (15 min par balise manquante) !! Bon, eh bien, merci chef, c’était trop « facile » avec toi, de l’intérêt d’avoir un expert en orientation, ça aide !! A refaire !!!
 
Voilà, ça c’est fait ! C’est chouette, c’est à faire mais …. C’est pas évident pour un non initié à la course d’orientation et aux différents formats de cartes/roadbooks fournis ! C’est super ludique mais …. Qu’est-ce qu’il était dur celui-là !!!
Bravo aussi à Christine et Olivier, 100% des balises et 9èmes au final
 
 

Les news !!

Rechercher